Faire bouillir la marmite …

Je fais ça le soir. Presque tous les soirs. Après le repas du soir pour être précise, et sans sortir de chez moi … 😉

Pourquoi le soir ? Parce qu’il me faut de la matière première pour le faire et surtout  parce que ça pue… Vraiment. Le mélange vinaigre et laine qui bout, nan, ça ne sent pas la rose! Et comme mes hommes ont les narines sensibles, et bien je fais ça le soir, en fermant la porte de la cuisine.

Seule, donc, je sors mon chaudron de l’arrière cuisine, le remplis aux 3/4 d’eau tiède et environ 1/4 de vinaigre blanc et plonge dans ce grand bain le ou les écheveaux filés l’après-midi. Et puis j’attends. J’attends que les fibres soient bien imprégnées du mélange eau et vinaigre. Oh, ça prend une petite demie-heure.

J’attends sans attendre en fait, car pendant ce temps j’ai forcément 2 ou 3 petites choses à faire, et surtout je prépare ma teinture en délayant dans un petit bol et avec un peu d’eau divers colorants alimentaires jusqu’à obtenir la couleur souhaitée.

Puis, je sors l’écheveau qui trempe de son bain, sans vider l’eau, je l’essore en le pressant doucement, et je verse la teinture dans le chaudron, remet l’écheveau dedans, mets un couvercle, et j’allume le gaz. Je fais monter en température jusqu’à ce que ça bout, laisse bouillir 20 minutes environ, (en fait, l’idéal c’est d’attendre que la laine ait bu toute la teinture), sans rien toucher ni touiller. C’est très important de ne rien touiller ni toucher, même si pourtant l’envie de le faire est très grande, voire irrépressible …

Parce que la laine feutrerait si jamais on se mettait à la remuer !

Voilà. Maintenant, il faut attendre que ça refroidisse, attendre longtemps, et ne pas oublier de fermer la porte de la cuisine ni d’ouvrir les fenêtre à cause de l’odeur…

Comme je ne me couche jamais de bonne heure, et que je positionne le chaudron devant la fenêtre ouverte, je peux finir de m’occuper de lui en toute fin de soirée.

Je le sors du chaudron, l’essore en le pressant et sans le tordre, le rince en veillant à ne pas utiliser de l’eau trop froide, l’essore à nouveau dans des serviettes de bain, et l’installe en tension sur mon parapluie pour qu’il sèche et arrête de friser…

Voilà comment je fais bouillir la marmite.

Des images prises après traitement dans le chaudron :

corriedale, angora et soie, 1 brin, 442 mètres

28, 75 €   Déjà réservée !

mohair 2 brins, 414 mètres , bleu vert. aig 3,5 4 et 6 en déjaugé.

33,10 €

cashmere 2 brins, violet foncé presque noir. 395 mètres. aiguilles 3,5 – 4 et 6 en déjaugé.

31,60 €

shetland, 1 brin, orange confite, 510 mètres. laine à dentelle

33 €

corriedale, angora et soie, 2 brins,432 mètresaig 3,5 -4 – 4,5 ; 6 en déjaugé.

34,50 €

Bien sûr ces laines sont à adopter !

Les frais de port sont offerts !

Me contacter en privé par mail pour réserver:

odentellesdodile@gmail.com

Et puis, comme je vous l’ai promis lors de mon dernier billet, voici les derniers ouvrages terminés ou en cours :

Chaussettes petits coeurs en laine Anell super extra, d’un joli rouge-rouille. aig n° 2,5

Chaussettes en cours de réalisation, en laine phil folk dePhildar. aig, 2,5 et 2,75.

Enfin, le début d’un nouveau châle en alpaga1 Isager, chez laine et tricot.

une laine magnifique, coloris 60, violet cendre/figue

Voilà !  C’est pas tout ça, mais ce soir, il faut que je fasse bouillir ma marmite, donc que je me mette à filer !

Merci à tous pour vos visites et commentaires et à tout bientôt !

Dodile

Publicités

28 réflexions au sujet de « Faire bouillir la marmite … »

  1. Juste en passant un conseil d’une ancienne ennoblisseuse textile : la laine ne feutre pas si on maintient la température en dessous de 60 °C … donc le mieux à faire est de laisser tremper la laine dans le mélange eau -vinaigre (ou acide acétique) , puis de mettre le colorant préparé et de monter en température vers 55 °C … tout le colorant ne pourra jamais se fixer sur la fibre car les forces de Van des Waals l’en empêchent … les deux docteurs en chimie et thermique de l’école d’ingénieur de textile de Mulhouse y travaillent depuis plus de 30 ans là dessus … sinon la recette est parfaite … bonne continuation

    J'aime

    1. Merci pour ces précieux conseils de professionnelle ! je vais essayer de ne plus faire bouillir (quoique je n’ai jamais eu de feutrage) et je reviens sur le sujet prochainement ! bien amicalement, Dodile

      J'aime

  2. Qu’elle organisation !
    Le résultat est au rendez-vous j’❤❤❤❤!!!
    Le petit bleu me fait de l’œil hummmmm
    Wowwww sans compte les chaussettes j’adore !!
    Passe une bonne journée
    Gros bisous
    Domi

    J'aime

  3. Il en sort de bien belles choses de ce chaudron ! Il tombe aussi de belles choses des aiguilles, bonne soirée teinture, et tant pis pour les narines sensibles !!

    J'aime

    1. WAOUHHHH je sais bien qui tu es Agnès alors vas savoir pourquoi je t’ai assimilée aussi au blog « lafibrecréative « ?????et bé j’n’ai pas la réponse LOLLL bisous à toi

      J'aime

  4. J’ai oublié de vous dire que je fais connaissance avec vous grâce à AGNES de l’Allier qui a un blog d’échanges et de ventes de tissus , laines et autres bien sympa tout comme elle d’ailleurs !!!
    merci à elle je suis heureuse de vous connaitre !!

    J'aime

un petit mot ? C'est tellement gentil !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s